Accueil > Actualités Enfants Justice > Berlusconi condamné à 4 ans (ferme) (26/10)

Berlusconi condamné à 4 ans (ferme) (26/10)


See on Scoop.itActualités Enfants et Justice
« Silvio Berlusconi condamné à quatre ans de prison ferme »

« Pour le « Cavaliere », le coup est rude. L’ex-chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi a été condamné vendredi en première instance à 4 ans de prison ferme pour fraude fiscale dans l’affaire Mediaset et a été interdit d’exercice public pendant trois ans, a annoncé le tribunal de Milan. Dans ce procès, où dix autres personnes outre Silvio Berlusconi étaient poursuivies, le tribunal a de plus condamnés les accusés à verser 10 millions d’euros à titre d’avance au fisc italien. Silvio Berlusconi est accusé d’avoir artificiellement gonflé le prix des droits de diffusion de films, achetés par des sociétés écrans lui appartenant, lors de leur revente à son empire audiovisuel Mediaset. Le groupe aurait ainsi constitué des caisses noires à l’étranger et réduit ses bénéfices en Italie pour payer moins d’impôts.

Les avocats de Silvio Berlusconi ont aussitôt dénoncé « un verdict absolument incroyable ». Le tribunal est allé au-delà des réquisitions du parquet, qui avait demandé 3 ans et 8 mois de prison pour le Cavaliere. Dans son réquisitoire, le procureur Fabio De Pasquale avait déclaré en juin que les coûts d’acquisition des films par Mediaset avaient été « gonflés » de 368 millions de dollars pour la seule période 1994-1998, tandis que pour les années 2001-2003, ce chiffre aurait été de 40 millions d’euros. Silvio Berlusconi était « au sommet de la chaîne de commandement dans le secteur des droits télévisés jusqu’en 1998 », avait ajouté le procureur, qui avait demandé également une peine de 3 ans et 4 mois contre Fedele Confalonieri, président de Mediaset et bras droit du Cavaliere dans ses affaires. Ce dernier a été cependant acquitté vendredi par le tribunal. (…) » (Alain Jules – la suite sur allainjules.com )


« Je m’en vais de ce pays de merde qui me donne envie de vomir », déclarait il y a quelques mois Silvio Berlusconi lors d’une conversation téléphonique avec un de ses proches mis sur écoute. Au lendemain de sa condamnation pour fraude fiscale dans l’affaire Mediaset, l’ex-chef du gouvernement italien a changé d’avis et compte rester en Italie, mais continue de dire tout le mal qu’il pense de son pays.

« Il va y avoir des conséquences. Je me sens obligé de rester dans le champ (politique) pour réformer la planète justice », a déclaré le « Cavaliere » samedi 27 octobre sur l’une de ses chaînes de télévision, TG5. « On ne peut pas continuer comme ça. Il faut faire quelque chose », a encore lancé l’ancien président du Conseil, sans préciser ses intentions. « Certains citoyens n’ont pas compris ce qui m’est arrivé », a dit l’homme d’affaires. (…) (quebec.huffingtonpost.ca)

  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :